La cérémonie des adieux
3 janvier 2018 | Armelle Lainé-Vairet | Lire | Librairie |
Vous avez aimé cet article, partagez le !

RENDEZ-VOUS VENDREDI 12 JANVIER DE 17H À 21H

« LA CÉRÉMONIE DES ADIEUX »

MALGRÉ VOS AIDES VOTRE PRÉSENCE ET VOTRE SOUTIEN, MALGRÉ LA GÉNÉROSITÉ DE NOS NOMBREUX ET FIDÈLES CLIENTS, D’AUTEURS ET D’ÉDITEURS AMIS DE LA LIBRAIRIE, LA MOBILISATION ÉNERGIQUE DE TOUS, NOUS SOMMES TRISTES DE VOUS ANNONCER LA FERMETURE DÉFINITIVE DE L’OEIL ÉCOUTE, LE SAMEDI 13 JANVIER 2018.

POUR NOUS RETROUVER ENSEMBLE UNE DERNIÈRE FOIS, ENTRE CES MURS QUI 45 ANNÉES DURANT ONT ABRITÉ VOS RÊVES ET VOS RIRES, NOUS VOUS INVITONS À VENIR NOUS RETROUVER AUTOUR D’UN VERRE, ET PARTAGER ENCORE LE PLAISIR D’AIMER LIRE, D’AIMER LES LIVRES, CES DERNIERS LIENS DE L’ESPRIT ENTRE LES HOMMES.

RENDEZ-VOUS VENDREDI 12 JANVIER DE 17H À 21H

Anthony, Thomas, Anastasia, Cécile, Guillaume,

Armelle Lainé-Vairet

=> http://www.loeilecoute.com/


Depuis 1973, de jour comme de nuit, la librairie généraliste l’œil écoute anime le cœur de Montparnasse.

Vous êtes nombreux et fidèles à aimer ce lieu, reconnu comme un espace de détente quand vous venez y flâner au calme pour découvrir les nouveautés ou redécouvrir les classiques de tous horizons, et comme un espace de partage et de réflexion quand vous y venez rencontrer et débattre avec un auteur.

Mais depuis plusieurs années notre librairie subit de plein fouet la crise du livre, due à la concurrence déloyale d’internet et d’amazone en particulier, à quoi s’ajoute le poids toujours plus lourd des charges.

> La souscription publique sur Ulule

Le processus de fragilisation et de disparition des librairies indépendantes touche aujourd’hui un poumon culturel de Montparnasse et du 6ème arrondissement, et risque de mettre beaucoup d’autres librairies en péril à court terme.

Les fermetures de librairies et les difficultés de nombre de libraires s’inscrivent dans un processus de désertification des centre-villes par le commerce indépendant au profit d’enseignes et franchises de produits de grande consommation. Ce modèle économique a un corollaire : la spéculation immobilière et des baux commerciaux de plus en plus chers. Avec un État qui se désengage, des médias au service du loisir de masse, un public au pouvoir d’achat en berne, l’économie du livre est fortement menacée.

C’est pourquoi nous faisons aujourd’hui appel à votre générosité, si vous désirez nous venir en aide, dans l’espoir que cela nous permettra d’éviter la disparition de votre librairie favorite.

Par ailleurs, nous vous annonçons d’or et déjà la grande soirée du 13 octobre, à partir de 18h, intitulée « Les 13 salopards du vendredi ». Olivier Norek, Guillaume Musso, Bernard Minier, Niko Tackian, IAN Manook, Samuel Delage, Laurent Scalese, Claire Favan, Cendrine Wolf Perso et Anne Plichota, Jerome Attal, Jacques Saussey, René Manzo et d’autres auteurs se mobilisent à l’initiative de René Manzor pour nous sauver.
Venez les retrouvez pour qu’ils vous dédicacent un livre de votre choix, qu’ils en soient l’auteur ou non. Ils vous attendront avec le verre de l’amitié.

La directrice, Armelle Lainé-Vairet, et son équipe.

Source de l’illustration : peinture



JPEG - 51.7 ko

« Sorcières », revue littéraire, artistique et féministe parue en 1975. Premier numéro : la nourriture

JPEG - 149.8 ko

Créée en 2007, la petite maison d’édition TriArtis, située dans le Quartier latin, vient de publier l’œuvre poétique d’Edmond Rostand.

JPEG - 206.9 ko

Portrait de l’association VSArt, qui propose des activités culturelles pour des personnes en situation de fragilité et d’isolement

JPEG - 30.7 ko

Merveilleux récital des poèmes d’Edmond Rostand, organisé par le Comité Quartier Latin, donné le 19 novembre par le comédien Jacques Mougenot au théâtre Mouffetard devant un nombreux public.

JPEG - 74.7 ko

Un éditeur du haut de son 47è étage de la Tour Montparnasse regarde un éditeur qui œuvre au premier étage d’une librairie au bout de la rue Malebranche à deux pas de la Sorbonne.